Monsieur Jan NOWAK reçoit le Prix Richelieu Senghor 2018

Monsieur Jan NOWAK, Directeur de DRAMEDUCATION, Centre international de théâtre francophone.

Voir la remise du Prix Richelieu Senghor 2018


Introduction d’Alban Bogeat

Excellence, Madame l’ambassadeur de Haïti

Excellence, Monsieur l’ambassadeur du Sénégal

 

Madame la Déléguée Générale de Wallonie-Bruxelles

Madame le Ministre-conseiller, représentant l’ambassadeur de Pologne,

 

Chers Membres du Cercle,   Chers amis

Je vous remercie d’être venus nombreux pour ce dîner de fin d’année qui constitue toujours un temps fort dans la vie du Cercle, puisqu’il est traditionnellement consacré à la remise du Prix Richelieu-Senghor.

Une tradition qui remonte à 1987, pour un Prix destiné à honorer une personnalité (ou une institution) dont l’action contribue de façon exceptionnelle au rayonnement de la langue française et de la francophonie.

Je voudrais rappeler quelques lauréats récents du Prix RS:

  • L’an dernier la ministre-présidente de la Sarre, Mme Kramp Karrenbauer, pour son programme Stratégie France, qui vise à former une génération de jeunes bilingues français-allemand, dès la maternelle, le français étant la langue du voisin.
  • Précédemment nous avons honoré le Projet Voltaire, service de formation en ligne à l’orthographe, qui fait maintenant autorité en la matière (Education Nationale, Grandes écoles, entreprises).
  • On peut citer encore parmi les lauréats de ces dernières années le chanteur louisianais Zachary Richard, ardent défenseur de la cause de la langue française en Louisiane.

Après avoir pris la Présidence du Cercle, il y a un an, il m’a paru indispensable de reconstituer un comité du Prix. Il se compose de 6 personnes que j’ai plaisir à vous présenter:

Tout d’abord SE Mme Vanessa LAMOTHE MATIGNON, Ambassadeur de Haïti, et également Présidente du Groupe des Ambassadeurs francophones de France (GAFF),

SE M. Bassirou SENE, Ambassadeur du Sénégal et ancien Président de ce même GAFF,

Mme Imma TOR, qui représente l’O.I.F. en tant que conseillère langue française et diversité linguistique au Cabinet de la Secrétaire générale de la Francophonie,

  1. Ivan KABACOFF, journaliste, responsable des relations institutionnelles à TV5 Monde, et présentateur de l’émission Destination Francophonie,

Un universitaire, M. Olivier GARRO, Directeur de l’Institut International pour la Francophonie à l’université de Lyon3, absent ce soir et représenté par M. Guy LAVOREL, Professeur et ancien Président de l’université Jean Moulin-Lyon3,

Et moi-même, en tant que Président du Cercle Richelieu Senghor.

Je voudrais saisir l’occasion qui m’est donnée pour remercier très chaleureusement l’ensemble des membres du comité du Prix qui non seulement ont accepté de bonne grâce de se prêter à cet exercice, mais en outre y ont participé très activement.

Comment avons-nous procédé ?

Nous avons commencé par le recueil des candidatures, en sollicitant les propositions des membres du comité, et des membres du Cercle. Nous avons ainsi rassemblé les noms de 16 candidats.

Un éventail assez large qui comprenait à la fois :

  • Des candidats individuels et des institutions
  • émanant de plusieurs continents, et incluant
  • des personnalités émergentes et d’autres déjà reconnues

On a ensuite procédé au vote et chaque membre du Comité a été appelé à désigner ses 3 favoris par ordre de préférence, et sans voter pour ses propres candidats… par souci d’objectivité

Résultat : Parmi les 16 compétiteurs, trois se sont détachés, deux hommes et une femme, avec en tête M. Jan NOWAK, Directeur du Centre International de Théâtre Francophone en Pologne.

J’ai soumis par précaution le résultat de cette simple arithmétique à l’appréciation des membres du comité. Et je dois dire que ce résultat a été validé sans réserve.

Voilà, donc pour le fonctionnement du comité du Prix dans sa nouvelle formule.

Je vais maintenant demander à M. Jan NOWAK de bien vouloir nous rejoindre. Je prierai aussi Mme Barbara SOSNICKA, qui représente M. l’Ambassadeur de Pologne de s’approcher…

Et je vais donner la parole à Mme Vanessa LAMOTHE MATIGNON, ambassadeur de Haïti, en sa qualité de Présidente du GAFF, pour la remise officielle du Prix Richelieu Senghor 2018 au lauréat.

search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close